Contact Wimersion
10 décembre 2020

Aides à la numérisation et à la transformation numérique des commerces et des entreprises : quel dispositif dans les Hauts-de-France ?

Illustration des aides à la transformation

En complément des aides de l’État, les Régions déploient également des dispositifs d’accompagnement des commerces et des entreprises pour leur transformation digitale. L’opportunité de préparer l’après-Covid est significative et de nombreux acteurs ont déjà lancé leur projet de digitalisation.

Plusieurs sujets peuvent faire l’objet de cette aide et le marketing digital est largement concerné : création de site internet et hébergement, lancement d’e-commerce et clic and collect, référencement naturel (SEO), référencement payant (SEA) et publicité en général : une occasion de transformer la communication et l’activité des TPE et PME.

Quel est le montant de l’aide à la digitalisation des petites entreprises de la Région Hauts-de-France ?

La Région propose une aide – qui, techniquement, prend la forme d’une subvention – indexée sur le montant de l’investissement global.

Le montant versé est plafonné à 40% des investissements, avec un minimum et un plafond :

InvestissementSubvention
Minimum3000€ HT1200€
Maximum30000€ HT12000€

De tels montants permettent d’entreprendre des actions de marketing web significatives, qui seront rentabilisées rapidement, compte tenu de l’aide de la Région.

Votre entreprise est-elle éligible à l’aide à la numérisation de la Région Hauts-de-France ?

Cette aide à la transformation digitale est avant tout destinée aux activités les plus impactées par la crise sanitaire : commerçants, restaurants, cafés-bars et entreprises de l’économie solidaire.

L’effectif maximum de la société ne doit pas dépasser 20 salariés et le chiffre d’affaires annuel doit être inférieur à 2 millions d’euros. Comme pour d’autres aides de l’État faisant partie du plan de relance, l’entreprise “candidate” doit être à jour de ses cotisations sociales (Urssaf, cotisations retraites, Pôle emploi par exemple) et de ses obligations fiscales (TVA, CFE, Impôt sur les sociétés, etc).

Enfin, la transformation digitale doit impérativement être formalisée dans un dossier et certifié avec un tiers : CRESS, IRIAE, URSCOP, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, CCI, OPCO.

Le prestataire que vous aurez retenu vous accompagnera dans la rédaction de ce dossier.

Tous les secteurs d’activité ne sont malheureusement pas concernés : les pure players du web dont l’activité est déjà 100% digitale ou les agences web bien sûr, mais aussi les professions libérales, les agences immobilières, les banques, les sociétés de conseil ou les organismes de formation ne pourront solliciter la subvention.

Toutes les informations techniques concernant le dispositif sont détaillées sur le portail de la Région Hauts-de-France : lien

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter des précisions sur cette aide, pour formaliser votre projet en vue de sa certification. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information via notre formulaire de contact ou au 06 28 49 25 00.

Partagez l'article sur...

  • Partagez sur Facebook
  • Partagez sur Twitter
  • Partagez sur LinkedIn

Valentin Dedrie

Chef de projet web
Nous utilisons un outil de mesure pour recueillir des statistiques sur les visites et comprendre comment vous interagissez avec notre site ! Pas de panique, le tout est anonymisé :)
J'ai compris !