[ BLOG ]

Bumper Machine, la réponse de Youtube pour limiter les frais de création

Illustration Bumper Machine - Wimersion

En tant qu’agence, nous sommes régulièrement confronté à un frein : les frais de création des publicités.
En effet, dans le cadre d’une stratégie full-funnel, multiplier les points de contact en atteignant l’internaute à différents moments de la journée (et par conséquent pour différentes utilisation du web) est assez exigent en terme de variété de contenus à diffuser.
Même si ce type de stratégie a fait ses preuves, la création des différents formats peut devenir un gros poste de dépenses et limiter le budget média. Dans certains cas même, être un frein et ne pas permettre d’exploiter ce type d’approche.

Fort de ce constat, nous recommandons régulièrement d’utiliser le format d’annonce bumper ads qui, rappelons-le, est un format vidéo qui ne peut excéder 6 secondes. Il s’agit donc d’un format qui n’est pas véritablement un standard et n’est dédié qu’au marketing digital. Bien souvent, les frais de création rentrent dans l’équation et la raison pour laquelle le format n’est pas créé est le manque de moyen.

La Bumper Machine est née

Pour contrer le phénomène et lever les freins à la création publicitaire, Google propose, pour le moment en alpha mais bientôt en bêta, une solution appelée Bumper Machine.
Comme à son habitude, depuis quelques années maintenant, Google exploite le marchine learning pour produire une vidéo d’une durée de 6 secondes à partir d’une vidéo plus longue. Petite limite de l’outil : la durée de la vidéo à partir de laquelle est créé le format court est limitée à 90 secondes.

Le fonctionnement de l’outil

Le fonctionnement est relativement simple. La technologie Bumper Machine identifie des éléments clés de la vidéo pour produire les annonces Bumper. Ainsi le logo, les personnages ou les produits seront retenus pour constituer l’annonce finale. L’annonce vidéo ne prend que quelques minutes pour être créée.

A l’issue du processus de création, l’outil proposera 4 variantes d’annonces. L’utilisateur pourra n’en choisir qu’une ou conserver les quatre pour A/B tester et optimiser les performances de sa campagne.

Même si l’outil, basé sur l’apprentissage automatique, fonctionne majoritairement en autonomie, les machines ne peuvent produire un contenu vidéo sans anomalie à chaque fois. Ainsi l’outil nécessitera quand même une intervention humaine pour s’assurer que le format produit est conforme et appliquer des ajustements le cas échéant.

Le résultat en images

Grubhub, l’une des marques qui bénéficie d’un accès anticipé à Bumper Machine, a utilisé le nouvel outil YouTube pour créer la publicité vidéo de six secondes.

Publicité d’origine 13 secondes :

Publicité retravaillée en Bumper Ads 6 secondes :

Evidemment, il y a quelques imperfections mais ça reste globalement très acceptable surtout compte tenu de la récence de l’outil et de son statut en alpha.

Pourquoi c’est intéressant ?

Les Bumper Ads ne durent que 6 secondes, mais peuvent avoir un impact fort auprès de votre audience. Parmi les 489 campagnes Bumper Ads analysées par Google dans le monde l’année dernière, 61% d’entre elles ont permis de renforcer la notoriété de la marque (9% d’amélioration pour l’ensemble des campagnes, en moyenne). Plus encore, 605 études ont démontré que 9 campagnes sur 10 avaient enregistré une hausse du souvenir publicitaire (38% pour l’ensemble des campagnes, en moyenne).

D’une manière générale, nous recommandons de créer du contenu exclusif et dédié à ce format avec une construction qui lui est propre. Néanmoins ce nouvel outil est une formidable opportunité pour créer des nouveaux formats et semble être tout indiqué pour les entreprises bénéficiant de ressources limitées.

Pour le moment c’est tout ce que Google a bien voulu révéler mais il y a fort à parier qu’une partie du contenu de l’événement Google Marketing Live, qui débute ce jour, sera dédiée à cette nouveauté.

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin